J'ai oublié mon nom d'utilisateur ou mot de passe?  |  Créer un compte MEC

MEQ heureuse de voir ses priorités partagées par les économistes québécois

Publié par Manon Savoie on 4 mai 2017

MANUFACTURIERS ET EXPORTATEURS DU QUÉBEC HEUREUSE DE VOIR SES PRIORITÉS PARTAGÉES PAR LES ÉCONOMISTES QUÉBÉCOIS

L’innovation et la main-d’œuvre sont les deux priorités économiques au Québec

MONTRÉAL, le jeudi 4 mai 2017 – Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) croit que les deux priorités absolues du gouvernement du Québec doivent être l’innovation manufacturière et le développement des compétences de la main-d’œuvre. Selon MEQ, il s’agit de la meilleure stratégie pour assurer la croissance économique au Québec, et permettre d’exporter davantage.

MEQ se réjouit du dernier sondage de l’Association des économistes québécois, qui vient confirmer ces priorités. Les économistes québécois affirment que la venue des nouvelles technologies stimulera l’innovation et permettra l’accroissement de la productivité au Québec. Ils sont une majorité à dire que c’est le secteur de la fabrication qui en profitera le plus. Par ailleurs, c’est par un investissement accru en éducation et en formation continue que le gouvernement pourrait le mieux appuyer le passage au 4.0 et l’ensemble des technologies constituant le manufacturier avancé. 

« Pour assurer sa croissance, le Québec doit profiter de la globalisation des marchés pour devenir un exportateur de classe mondiale. C’est en modernisant notre économie, au moyen de l’innovation et de la formation de la main-d’œuvre, que nous y arriverons », souligne le président de MEQ, Éric Tétrault.

MEQ participe à l’Initiative manufacturière d’Investissement-Québec (IMIQ), une enveloppe de 825 millions $ pour des projets de manufacturier innovant. MEQ souligne l’importance accordée par le gouvernement du Québec au secteur manufacturier, les trois priorités économiques étant le manufacturier innovant, l’exportation et l’entrepreneuriat. Avec une enveloppe de 536 millions $ en support à l’exportation et 287 millions $ pour des projets de passage au numérique s’ajoutant à l’IMIQ, un dollar canadien stable après une baisse marquée et la perspective d’une reprise aux États-Unis combinée à la mise en œuvre de l’AECG, MEQ croit que le secteur manufacturier profite d’une excellente fenêtre d’opportunité pour croître dans les prochaines années.

MEQ regroupe plus de 1 100 manufacturiers québécois.

Que fait-on pour vous aider ?

MEQ est le leader pour vous aider à relever vos défis en matière de main-d’œuvre qualifiée, d’innovation et d’exportation. Nous discutons de ces enjeux avec les autorités compétentes et les gouvernements afin de trouver des solutions. Nous offrons du support personnalisé, un calendrier riche en événements et du réseautage entre dirigeants. Nous sommes aussi les plus influents sur la place publique, les tribunes et les médias. Et nous en discutons avec vous, lors de l’une de nos nombreuses visites en usine pour prendre le pouls.

MEQ discute aussi avec les gouvernements des questions reliées à la fiscalité et à la réglementation, afin d’avoir un environnement d’affaires plus concurrentiel au Québec. Forts de plus de 1100 membres, nous sommes les seuls à agir à la grandeur du pays grâce à notre composante nationale Canadian Manufacturers and Exporters.

MEQ contribue à votre croissance. Nous sommes une valeur ajoutée dans votre plan d’affaires. 

-30-

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec : 
Véronique Proulx, Vice-Présidente Affaires corporatives et stratégie 
514-222-8204 / veronique.proulx@meq.ca 

 

Se trouve sous la rubrique : Innovation manufacturier innovant main-d'oeuvre économistes québécois Initiative manufacturière Investissement Québec Croissance

Ottawa Web Design

Bureau national

Alberta Colombie britannique
Manitoba Nouveau-Brunswick
Terre-Neuve et Labrador Nouvelle-Écosse
Ontario Québec
l'île du Prince-Édouard Saskatchewan