J'ai oublié mon nom d'utilisateur ou mot de passe?  |  Créer un compte MEC

Abandon d’Énergie Est : les manufacturiers et exportateurs du Québec déplorent la perte d’une grande occasion pour l'économie québécoise

Publié par Manon Savoie on 6 octobre 2017

MONTRÉAL, 5 octobre 2017 - Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) déplore l'annulation du projet Énergie Est de TransCanada. TransCanada a annoncé qu'elle ne poursuivra pas son projet d’oléoduc.

Pour MEQ, l’abandon du projet de pipeline de TransCanada constitue un coup dur ayant des répercussions importantes et non négligeables sur l’économie québécoise.  Après plusieurs années de retards et de délais de la part des agences de réglementation, TransCanada a annoncé la cessation de toutes activités reliées au projet du pipeline Energie Est. 

« C’est une occasion manquée pour le secteur manufacturier et pour l’économie québécoise »  a déclaré Véronique Proulx, Présidente-directrice générale de MEQ. « Énergie Est aurait entrainé des investissements majeurs dont le secteur manufacturier aurait pu tirer profit ». Pour madame Proulx « l’imprévisibilité et l’inefficacité du cadre réglementaire actuel nuit aux investissements ».

« Nous demandons aux organismes de règlementation fédéraux et provinciaux d’adopter des procédures favorables aux entreprises, avec des échéanciers et des paramètres d’évaluation clairs afin de créer un environnement commercial sain et d’encourager le développement de projets d’envergure au Québec ».

En effet, les investissements en capital sont en déclin dans le secteur manufacturier canadien; les intentions d'investissement pour 2017 s'élèvent à 15,2 milliards de dollars, soit le niveau le plus bas en cinq ans. Pour renverser cette tendance et favoriser la croissance économique, MEQ recommande fortement l'adoption d'une stratégie nationale pour le secteur manufacturier.

En 2016, MEQ et sa maison mère, Canadian Manufacturers & Exporters (CME), ont publié Industrie 2030, une feuille de route visant à doubler l'activité manufacturière canadienne d'ici 2030. L'environnement réglementaire a été identifié comme un obstacle aux investissements par la plupart des répondants qui mentionnent que la situation s’empire à la fois au niveau fédéral (48%) et au niveau provincial (58%). Industrie 2030 comprend des recommandations détaillées pour la mise en place de cadres réglementaires clairs, cohérents et transparents qui permettraient aux manufacturiers canadiens d’avoir accès à un environnement d’affaires concurrentiel.

À propos de Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ)

MEQ est une association dont la mission est d'améliorer l'environnement d'affaires et d'aider les entreprises manufacturières et exportatrices à être plus compétitives sur les marchés locaux et internationaux. MEQ est une division de Manufacturiers et Exportateurs du Canada (MEC), la plus importante association commerciale et industrielle au pays fondée en 1871. Pour plus d’informations sur MEQ : www.meq.ca

 

-30-

Source et informations : 
Stefi Proulx, MEQ
Téléphone : 613-292-6070

Se trouve sous la rubrique : énergie fossile Énergie Est Économie

Ottawa Web Design

Bureau national

Alberta Colombie britannique
Manitoba Nouveau-Brunswick
Terre-Neuve et Labrador Nouvelle-Écosse
Ontario Québec
l'île du Prince-Édouard Saskatchewan